78 recommandations de nouvelles inscriptions au Registre de la Mémoire du monde de l’Unesco

Le Comité consultatif international (CCI) du programme Mémoire du Monde de l’Unesco a récemment proposé d’introduire 78 éléments peu connus au Registre international.

Image courtoisie Unesco

La réunion organisé durant quatre jours sous la présidence d’Abdulla Alraisi, directeur général des archives nationales des Émirats arabes unies, a ressemblé 14 spécialistes qui ont examiné, analysé et accepté la nomination de 78 documents et collections du patrimoine documentaire pour la période 2016-2017.

Le CCI a statué sur ce cycle nouveau d’inscription au Registre Mémoire du monde en informant la Directrice générale de l’Unesco, en partance, Irina Bokova dont Audray Azoulay, sa successeure, a pris connaissance. Madame Bokova a confirmé les recommandations en soulignant :

J’ai la ferme conviction que le Programme Mémoire du Monde doit être guidé dans ses travaux par la nécessité de préserver la patrimoine documentaire et la mémoire pour le bénéfice des générations présentes et futures dans un esprit de dialogue, de coopération internationale et compréhension mutuelle, pour construire la paix dans l’esprit des femmes et des hommes!

427 documents dans le Registre Mémoire du monde

Il a été décidé de mettre en avant le programme Mémoire du monde, exprimé par la Conférence générale d’il y a deux ans dans la « Recommandation concernant la préservation et l’accessibilité du patrimoine documentaire y compris le patrimoine numérique ». Celui-ci indique l’importance du patrimoine documentaire pour la promotion du partage des connaissances car il s’agit des conditions basiques à l’exercice des droits fondamentaux : la liberté d’opinion, la liberté d’expression et la liberté d’information.

Le Conseil exécutif a aussi demandé à la directrice actuelle de réaliser avec les États membres et à partir du travail élaboré par les groupes d’activités du Comité consultatif international, un rapport du programme et proposer un plan d’action pour la 204e session du Conseil exécutif, prévue au printemps prochain. D’autre part, les États membres ont appelé la Directrice générale, les membres du Comité et tous les acteurs impliqués dans le Programme Mémoire du monde, à souscrire aux principes de dialogue, de compréhension et de respect mutuels et à éviter toute tension politique supplémentaire concernant ce programme.

Le Registre comprend à présente 427 collections et documents, envoyés des quatre coins du monde et sauvegardés sur des supports différents allant de la pierre au celluloïd en passant par le parchemin et les enregistrements sonores.

The Sarejevo Hagadah, 15th century Spain – Deux miniatures du manuscrit: le buisson ardent et la verge d’Aaron, f.21.
Musée national de Bosnie-Herzégovine, Sarajevo
[This is a faithful photographic reproduction of a two-dimensional, public domain]
Parmi les nouveaux éléments inscrits on peut citer : le manuscrit de la Haggadah de Sarajevo,  le patrimoine documentaire de l’Ancienne Abbaye de Saint-Gall, les trois stèles de l’ancien Kozuke, les archives de Gertrude Bell, les archives du Père Castor, les Archives de Tsunami de l’Océan Indien, les documents de renseignements radio polonais datant de la Bataille de Varsovie de 1920, les négatifs géants sur plaque de verre du port de Sydney ou une Chanson ou un chant africain de la Barbade, entre autres.

Djenana Mujadzic

© j:mag Tous droits réservés

Djenana Mujadzic

Rédactrice / Redactor (basée à Paris)

djenana has 17 posts and counting.See all posts by djenana

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*