[audio] Rencontre avec Vania Aillon, nouvelle directrice du festival suisse « FILMAR en Amérique latine »

Le Festival FILMAR en Amérique latine, qui se déroulera du 17 novembre au 3 décembre 2017 à Genève et dans quelques villes de France voisine, présentera cette année quatre-vingts films latino-américains et consacrera une rétrospective au cinéaste chilien Patricio Guzmán, maître du documentaire (son dernier film El botón de nácar présenté à Berlinale 2015 avait reçu l’Ours d’argent du meilleur scénario, ndlr).

Pour le prix du public et le prix du jeune jury seize films seront en compétition; le festival a invité une vingtaine de cinéastes latino-américains, à rencontrer selon le programme du festival, sous la houlette de sa nouvelle directrice, Vania Aillon qui, malgré l’effervescence à la veille de la dix-neuvième édition, a pris le temps de nous rencontrer au Bagatelle, à côtés des bureaux du festival.

— Vania Aillon
© Giancarlo Fortunato⁩

Née en 1974, de nationalité suisse et chilienne, Vania Aillon entame des études en sociologie à l’Université de Genève (1997-98) mais change de voie et sort diplômée en 2004 de l’ESBA (École Supérieur des Beaux Arts), toujours à Genève. De 2005 à 2008 elle est assistante du pôle cinéma à la HEAD (Haute École d’Art et Design) à Genève. Depuis 2006, Vania Aillon a travaillé comme cheffe opératrice pour divers projets documentaires pour le théâtre et la musique. Son documentaire, La terre tremble (2011) relate le parcours de Vania Aillon au Venezuela, près de la ligne de l’Équateur, dans une région agricole, sur une terre en effervescence politiquement, observée par la lunette des idéaux sociétaux de la réforme agraire et des propriétés, communautés.

Comme les années précédentes, dans cette nouvelle édition  seront projetées des œuvres avec un langage cinématographique innovant, qui illustrent « pourquoi le cinéma latino-américain est l’un des plus appréciés au niveau international », a déclaré Vania Aillon qui nous expose ses coups de cœurs, la programmation destinée au jeune public, les thématiques de cette édition.

Rappelons que le Festival Filmar est chapeauté par l’Association Cinéma des Trois Mondes et présidé par Jean-Pierre Gontard ancien professeur à l’IUED et négociateur.

Les lieux du festival Filmar sont les Cinémas du Grütli, Fonction Cinéma, l’Auditorium de la Fondation Arditi, le Cinéma Bio de Carouge, le Musée d’Ethnographie de Genève (MEG), la Maison internationale de l’Environnement II, Ciné-Saussure, Ciné-Versoix, Cinéma Voltaire (Ferney-Voltaire), Cinéma Le Patio (Association Cinéma au Pays de Gex), L’Esplanade du Lac (Divonne-les-Bains), Cinéma Rouge et Noir (St-Julien-en-Genevois), Cinéma Actuel-MJC Centre (Annemasse) et Théâtre du Bordeau (St-Genis-Pouilly).

Firouz E. Pillet

www.filmaramlat.ch

Enregistrer

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

firouz has 109 posts and counting.See all posts by firouz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*