Décès du photographe romand Marcel Imsand

— Portrait de Marcel Imsand
© Musée de l’Elysée, Lausanne

Figure majeure de la scène photographique suisse, Marcel Imsand né le 15 septembre 1929 à Pringy, est décédé ce samedi 11 novembre 2017. Cet autodidacte s’est distingué dans de nombreux genres photographiques: portraitiste, il pratiquait également le reportage social et journalistique, et collaborait régulièrement avec de nombreux artistes suisses et internationaux. Dès les années 1960, son talent et sa ténacité lui permettent de vivre de sa passion. Il s’impose rapidement, à tel point qu’il est nommé responsable de la photographie dans le grand projet d’Encyclopédie illustrée du Pays de Vaud en douze volumes (1970-1987). Il pratique alors un style documentaire très vivant. Il photographie les fêtes et carnavals, les régions en marge des grandes villes, la vie et la mort des traditions populaires (Les métiers qui s’en vont), mais aussi le monde de l’enfance. Il est unanimement reconnu pour ses séries Luigi le Berger, Paul et Clémence, Les Frères qui sont emblématiques de son approche et de son regard.

Luigi le berger – Marcel Imsand
© Musée de l’Elysée, Lausanne

Également paysagiste, le photographe se distingue par ailleurs avec des publications sur la ville de Lausanne et le monde du spectacle. Il révèle une grande sensibilité dans l’art du portrait, comme l’atteste son travail sur des personnalités telles Maurice Béjart, Jacques Brel et la chanteuse Barbara. Au total, Marcel Imsand réalise une vingtaine d’ouvrages sur des sujets très divers, multipliant les collaborations avec des auteurs réputés tels qu’Emile Gardaz, Jacques Chessex, Bertil Galland ou Jean-Pierre Pastori.

— Barbara, Théâtre municipal de Lausanne, fin des années 60 – Marcel Imsand
© Musée de l’Elysée, Lausanne

Le Fonds Marcel Imsand a été officiellement donné au Musée de l’Elysée par l’Association Marcel Imsand le 13 février 2012. Les archives du photographe comprennent la matrice de son œuvre – négatifs et diapositives – ainsi que de nombreuses épreuves témoignant de son travail de photographe mais aussi de tireur. Imsand est en effet connu pour sa virtuosité dans la chambre noire et son usage fréquent du virage. D’autres documents (correspondance, albums, Polaroids, tirages de travail) viennent compléter cet ensemble et offrent une vision globale de son oeuvre. Après le tri, l’inventaire, le conditionnement et le catalogage des archives, le musée, pourra montrer au public une sélection de ce riche travail dans ses espaces d’exposition dédiés aux collections, à PLATEFORME 10.

Malik Berkati

© j:mag Tous droits réservés

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

malik berkati

Journaliste / Journalist

Rédacteur en chef j:mag / Editor-in-Chief j:mag

malikber has 264 posts and counting.See all posts by malikber

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*