FIFF 2017: Interview audio de Martin Provost, président du jury de la 32è édition

— Martin Provost
© Firouz Pillet

Pensionnaire de la Comédie Française, Martin Provost débute très tôt sa carrière. Acteur de cinéma et de théâtre, il joue notamment dans le film de Nelly Kaplan Néa et dans La Dynastie des Malpropres de Jean-Louis Bauer en 1976. Trois ans plus tard, il cesse toute activité de comédien pour se vouer entièrement à l’écriture et à la mise en scène. Sa pièce Les Poupées reçoit les honneurs du Festival d’Avignon avant d’être jouée à Paris. Parallèlement, il réalise les courts métrages J’ai peur du noir et Cocon et signe, en 1997, son premier long métrage, Tortilla Y Cinema avec, en tête d’affiche, Carmen Maura. En 2002, le cinéaste met en scène Julie-Marie Parmentier et Stéphane Rideau dans Le Ventre de Juliette, sélectionné au FIFF. Son 3ème long métrage, Séraphine, l’impose définitivement comme une pointure du cinéma français. Le film est un succès à la fois critique et commercial et obtient sept César en 2009 dont celui du Meilleur Film, du Meilleur Scénario original et de la Meilleure Actrice pour Yolande Moreau. Martin Provost retrouve la comédienne belge en 2011 pour Où va la nuit, adaptation du roman Mauvaise Pente de Keith Ridgway. Deux ans plus tard, il porte à l’écran la vie de Violette Leduc, contemporaine et protégée de Simone de Beauvoir, dans Violette. Le film, dont les rôles principaux sont interprétés par Emmanuelle Devos, Sandrine Kiberlain et Olivier Gourmet, est présenté au FIFF en 2013. En 2017, le réalisateur réunit pour la première fois à l’écran Catherine Frot et Catherine Deneuve dans Sage femme, lauréat du Swann d’Or du Meilleur film lors du dernier Festival de Cabourg.

[source: www.fiff.be]

— Martin Provost
© Firouz Pillet

Firouz E. Pillet, Namur

www.fiff.be

© j:mag Tous droits réservés

Firouz Pillet

Journaliste RP / Journalist (basée à Genève)

firouz has 94 posts and counting.See all posts by firouz

Une pensée sur “FIFF 2017: Interview audio de Martin Provost, président du jury de la 32è édition

Commentaires fermés.