Pessac : les festivaliers ont pu découvrir Razzia de Nabil Ayouch qui représentera le Maroc à la présélection aux Oscars 2018

Une commission de sélection du Centre cinématographique marocain (CCM) a choisi Razzia, le dernier film de Nabil Ayouch, pour représenter le Maroc à la présélection aux Oscars 2018, dans la section du Meilleur film étranger. Cette information n’est pas passée sans remous et a engendré une violente polémique. Selon les médias marocains
(…)

Lire la suite

[Audio]Pessac : rencontre avec Jean-François Ballion, spécialiste de l’histoire et l’esthétique du cinéma britannique

(…)
Ses recherches portent sur les rapports entre identités (culturelles, ethniques, sexuelles) et formes cinématographiques. Ses nombreux écrits ont porté sur des sujets aussi variés que Mary Shelley, Jean Renoir, Newton; il a consacré sa thèse à Newton, « Newtonisme et idéologie dans l’Angleterre des Lumières ». Il travaille actuellement à une monographie sur Brève rencontre de David Lean et prépare un Dictionnaire du cinéma britannique (avec N. T. Binh). Intervenant régulier à l’Université populaire du cinéma (soirées consacrées à Michael Powell, Mike Leigh, le Free cinema, Ken Loach), il est Président du Jury Fiction de cette 28ème édition.
(…)

Lire la suite

Nouveau cinéma français: 5 réalisatrices à l’honneur au Kino Arsenal lors la Semaine du film français de Berlin

Dans la cadre de la Semaine du film français de Berlin, l’Institut allemand du film et de l’art de la vidéo présente dans son cinéma, le Kino Arsenal, une série de films avec pour intitulé « Neues französisches Kino » (Nouveau cinéma français). Cette année, cette série de cinq films est dédié à cinq réalisatrices qui offrent au grand public, habitué aux grandes comédies « à la française » ou aux histoires-décors pariso-parisienne de la classe moyenne, un autre visage du cinéma français, tout comme de la France, ses territoires et ceux qui les habitent.
(…)

Lire la suite

[Audio] Pessac : « L’Échange des princesses », de Marc Dugain, présenté en avant-première, suscite un accueil mitigé

Sur le conseil de sa femme Marc Dugain se plonge dans la lecture du roman de Chantal Thomas et décide de le porter sur grand écran. Il se met à la recherche d’enfants pour incarner les principaux protagonistes et rencontre Igor Van Dessel, qui joue Louis XV, alors que ce dernier tournait au Cap Ferret. Le metteur en scène, qui habite Bordeaux, se rappelle : « Je l’ai emmené déjeuner, on a discuté, et du haut de ses treize ans à la fin du repas, il a sorti son portefeuille : « Vous voulez que je vous invite ? » Igor, très photogénique, capte la lumière, avec ses yeux au regard lointain et son air angélique. « Comme les grands acteurs, il est capable d’une grande concentration mais quand il a fini sa prise, il déconnecte immédiatement ». Juliane Lepoureau, qui joue l’infante d’Espagne, a été choisie au terme d’un casting et impressionne par son jeu troublant de maturité malgré son très jeune âge. Anamaria Vartolomei, qui incarne Marie Elisabeth, avait été repérée par le directeur de la photographie Gilles Porte dans L’idéal de Frédéric Beigbeder dont il avait fait la lumière. Quant à Kacey Mottet-Klein, notre digne représentant lausannois qui tourne désormais tant en France qu’en Belgique où il vit, campe ici Don Luis, « il est tombé un peu du ciel », s’amuse Marc Dugain.
(…)

Lire la suite

[Audio] Pessac : Jean-Marie Tixier, Président de l’Association Jean Eustache, donne une conférence captivante sur George Orwell en soulignant sa modernité

(…)
Président de l’Association Jean Eustache, Jean-Marie Tixier a présenté l’UNIPOP, l’Université Populaire du Cinéma, avec Claude Aziza, membre du comité de pilotage. Vivant à Biarritz il nous parle aussi du repli identitaire qui se généralise de plus en plus. Jean-Marie Tixier souligne l’importance de lieux comme le cinéma Jean Eustache : « Le Jean Eustache, cinéma associatif propose une large programmation – entre vingt et trente films par semaine – variée et qualitative, qui comprend une majorité de films Art et Essai en version originale ainsi qu’une sélection de films grands publics en version française. Nous proposons aussi une UNIPOP Histoire qui suscite beaucoup d’intérêt auprès du public.» Animé par de passionnés du septième art, le cinéma dispose de cinq salles ont noms mythiques : Fellini, Chaplin, Laurel & Hardy, Jacques Tati et Buster Keaton.
(…)

Lire la suite

[Audio] Pessac : Fabrice Bensimon souligne que « Calais a toujours été un lieu de passages à travers les siècles. »

Spécialiste de l’histoire de la Grande-Bretagne et de son empire colonial, Fabrice Bensimon est professeur en histoire et civilisation britanniques à l’Université Paris-Sorbonne et « research fellow » à l’University College London. Auteur de plusieurs ouvrages sur les influences communes entre la France et la Grande-Bretagne au XIXe siècle, il s’intéresse notamment à l’histoire des migrations et de l’exil politique en France et en Angleterre. Ses thèmes de recherche se concentrent sur les Iles britanniques : histoire politique et sociale (XIXe siècle); mouvement ouvrier; les circulations, transferts et migrations France-Grande-Bretagne (XIXe siècle); les ouvriers britanniques en France, 1815-1848; L’empire britannique.
(…)

Lire la suite

[Audio] Pessac: témoignage poignant d’Haydée Sabéran sur les migrants coincés dans le nord de la France

(…)
Haydée Sabéran a écrit Ceux qui passent, sur les migrants du Nord et du Pas-de-Calais, de Sangatte aux «jungles» (2012), et Bienvenue à Hénin-Beaumont , sur la montée du Front national dans cette ville du bassin minier du Pas-de-Calais (2014). Haydée Sabéran a contribué à La France invisible, sous la direction de Stéphane Beaud, Joseph Confavreux, et Jade Lindgaard (2006).
(…)

Lire la suite

[Audio] Pessac : la cinéaste chilienne Marcela Said Cares présente « Los perros », rebaptisé « Mariana » par la distribution française

Marcela Said Cares a une formation de documentaliste. En 1996, elle voyage à New York où elle travaille comme assistante de photographie pour Sara Mathews. C’est là qu’elle fait ses premières installations vidéo. En 1997, elle arrive à Paris où elle complète un master en techniques médiatiques et langages (médiologie) à Paris IV La Sorbonne. « Je suis tombée amoureuse de ce pays, de la culture et de la langue. » En 1999, elle réalise son premier documentaire pour la télévision française Valparaiso, produit par Les Films d’Ici. En 2001, Marcela Said Cares réalise le documentaire I Love Pinochet , documentaire qui a été invité à de nombreux festivals (…)

Lire la suite

[Audio] Pessac : rencontre avec Michel Ciment, président du Jury de la 28ème édition

Michel Ciment est l’une des voix du « Masque et la plume » depuis plus de quarante ans. Écrivain, universitaire, critique de cinéma, journaliste et producteur de radio français, il est directeur de la publication et membre du comité de rédaction de la revue Positif et aussi maître de conférences en civilisation américaine à l’Université Paris VII.
(…)

Lire la suite

FFW – La semaine du film français à Berlin du 29 novembre au 6 décembre 2017

Depuis maintenant 17 ans, le bureau du cinéma de l’Ambassade de France et UniFrance (l’organisme chargé de la promotion et de l’exportation du cinéma français dans le monde) présentent la semaine du film français à Berlin (Die französische Filmwoche – FFW) qui ne cesse de grandir et d’investir de nouveaux lieux de la ville. Le but assumé de l’opération est de présenter un maximum de Premières allemandes ou berlinoises afin de favoriser la promotion des films du programme principal qui ont tous un distributeur en Allemagne et sortiront dans les jours et semaines à venir. Pour les adeptes du cinéma français – et il y a beaucoup en Allemagne (si on ne compte pas l’année 2012, exceptionnelle, avec environ 15 millions d’entrées et 11% de part de marché grâce à Intouchables), la part de marché du cinéma français y tourne en moyenne autour de 5% – une bonne occasion de voir ces (grosses) productions en présence des réalisateur-rice-s et/ou acteur-rice-s.
(…)

Lire la suite