Rencontre avec Philippe Lioret pour la sortie allemande du Fils de Jean (Die kanadische Reise)

(…)
Coproduction France-Canada qui a fait 400’000 entrées en France, le film de Philippe Lioret a fait sa Première allemande pendant ce festival. Son histoire universelle, celle qui pose la question des deux faces de la filiation – celle de la quête d’identité et celle de la paternité – a justement touché un public avide d’un cinéma qui vous entraîne dans un univers duquel vous ne sortez qu’au générique de fin.
(…)

Lire la suite

Nouveau cinéma français: 5 réalisatrices à l’honneur au Kino Arsenal lors la Semaine du film français de Berlin

Dans la cadre de la Semaine du film français de Berlin, l’Institut allemand du film et de l’art de la vidéo présente dans son cinéma, le Kino Arsenal, une série de films avec pour intitulé « Neues französisches Kino » (Nouveau cinéma français). Cette année, cette série de cinq films est dédié à cinq réalisatrices qui offrent au grand public, habitué aux grandes comédies « à la française » ou aux histoires-décors pariso-parisienne de la classe moyenne, un autre visage du cinéma français, tout comme de la France, ses territoires et ceux qui les habitent.
(…)

Lire la suite

FFW – La semaine du film français à Berlin du 29 novembre au 6 décembre 2017

Depuis maintenant 17 ans, le bureau du cinéma de l’Ambassade de France et UniFrance (l’organisme chargé de la promotion et de l’exportation du cinéma français dans le monde) présentent la semaine du film français à Berlin (Die französische Filmwoche – FFW) qui ne cesse de grandir et d’investir de nouveaux lieux de la ville. Le but assumé de l’opération est de présenter un maximum de Premières allemandes ou berlinoises afin de favoriser la promotion des films du programme principal qui ont tous un distributeur en Allemagne et sortiront dans les jours et semaines à venir. Pour les adeptes du cinéma français – et il y a beaucoup en Allemagne (si on ne compte pas l’année 2012, exceptionnelle, avec environ 15 millions d’entrées et 11% de part de marché grâce à Intouchables), la part de marché du cinéma français y tourne en moyenne autour de 5% – une bonne occasion de voir ces (grosses) productions en présence des réalisateur-rice-s et/ou acteur-rice-s.
(…)

Lire la suite