Rencontre avec Toni Servillo à l’occasion d’une petite rétrospective qui lui est consacrée à Berlin

L’acteur, metteur en scène de théâtre et d’opéra et producteur napolitain est un vrai caméléon capable de se fondre physiquement dans ses personnages sans y laisser son âme personnelle. En dehors de l’Italie, quand on cite son nom, la réaction est souvent : « cela me dit quelque chose mais ne me reviens pas là… ». Et pourtant et pour cause !
Et pourtant dès que l’on cite quelques titres de films (au hasard – La grande bellezza, Gomorra, Il divo, Una vita tranquilla [Une vie tranquille], Le Confessioni), les gens réalisent qu’ils l’ont tous vu ici ou là. Et pour cause, puisque dans la veine de la Commedia dell’arte, il n’hésite jamais à se transformer, parfois à l’extrême comme dans Il divo de Paolo Sorrentino où il interprète Giulio Andreotti, une des figures majeures de paysage politique italien du XXè siècle, avec un maquillage transformant tellement le visage qu’il s’apparente au masque.
(…)

Lire la suite

Das 4. Italian Film Festival Berlin: Die besten italienischen Filme des vergangenen Jahres (9.-12. November)

Vom 9.-12. November bietet das Italian Film Festival Berlin wieder einen einzigartigen Überblick über das zeitgenössische italienische Kino.
(…)
+Lesung von Toni Servillo + Konzert von Carmen Consoli

Lire la suite

Special Screening von Wo ich wohne – Ein Film für Ilse Aichinger am 11.11. im KLICK Kino – Berlin

Screening am Samstag 11.11.2017 – 18:00 von Wo ich wohne – Ein Film für Ilse Aichinger anlässlich des Todestags von Ilse Aichinger in Anwesenheit von Regisseurin Christine Nagel und Ilse Aichingers Tochter Mirjam Eich.
(…)
Zudem: Lesung + Jazztrio IORI TRIO

Lire la suite

Zürich : Hommage an Jeanne Moreau im Arthouse Le Paris

So 06. 08., 12:15, Arthouse Le Paris, Zürich

Jeanne Moreau, die Grande Dame des Autorenfilms ist heute verstorben. Jeanne Moreau drehte insgesamt mehr als einhundertdreissig Filme mit den grössten Regisseuren ihrer Zeit, u.v.a. Louis Malle, François Truffaut, Orson Welles, Luis Buñuel, Joseph Losey, Michelangelo Antonioni, Rainer Werner Fassbinder, Elia Kazan… Viele ihre Filme gehören zu den Klassiker des Weltkinos. der Leinwand lebt die grosse Charakterdarstellerin weiter, so beispielsweise am nächsten Sonntag in einer Le-Paris-Matinée von Une Estonienne à Paris, Preis der Ökumenischen Jury am Festival del film Locarno 2012.
(…)

Lire la suite

Entouré des siens et de ses pairs, Claude Rich tire son ultime révérence

Claude Rich nous a quittés, à l’âge de quatre-vingt-huit ans, des suites d’une longue maladie, déclenchant une vague d’émotion dans l’univers des comédiens comme parmi le public.
(…)
La carrière de Claude Rich, au théâtre comme au cinéma et à la télévision est si dense qu’il est difficile d’être exhaustif. Délicat, méticuleux et toujours enthousiaste, le comédien avait souligné , lors d’une interview, « toujours choisir avec soin les rôles qu’on lui proposait » et rappelait « le travail fourni en amont pour les interpréter ». Rappelons quelques temps forts de son parcours incroyable : dans Les Tontons flingueurs (où il « les brise menues » à Lino Ventura), il joue face à Louis de Funès dans Oscar, il incarne Talleyrand dans Le Souper (rôle qui lui valut un César du meilleur acteur en 1993), Stanislas dans La Bûche (1999). Les jeunes générations le connaissent comme le druide Panoramix dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre. Claude Rich reçoit le César d’honneur en 2002, il avait également été nommé cinq fois aux Molières sans jamais en recevoir un.
(…)

Lire la suite

Cannes 2017 – 24 Frames : le dernier tableau d’Abbas Kiarostami

Abbas Kiarostami est souvent venu pour la compétition de Cannes en 2012 avec Like Someone in Love, un film insolite, qui a laissé le public en haleine. À l’époque, le réalisateur iranien était impénétrable, incitant les spectateurs a la réflexion pour parvenir à percer ses œuvres hermétiques; Il a déclaré que les sièges de cinéma rendaient un public paresseux et que les points d’interrogation étaient «une partie de la ponctuation de la vie». Abbas Kiarostami aurait été présent cette année pour célébrer les 70 ans du festival de Cannes mais il nous a quittés à l’âge de 76 ans en juillet 2016. Près d’un an après sa mort, le festival a organisé un évènement spécial pour honorer le cinéaste en présentant son dernier chef d’œuvre – 24 frames, un film audacieux techniquement parlant, hypnotisant et jusqu’au-boutiste.
(…)

Lire la suite

FilmPOLSKA 2017 – Die 12. Edition des Polnischen Filmfestivals in Berlin

filmPOLSKA ist das grösste polnische Filmfestival ausserhalb seines Heimatlandes und feiert zum 12. Mal die lange Tradition des polnischen Kino.

Frei nach dem Motto „Berlin sieht Polnisch“ zeigt filmPOLSKA 2017 bis zum 10. Mai, wie die Filmemacherinnen und Filmemacher Polens das Leben, die Gesellschaft und die Welt beschreiben. Bereits etablierte ebenso wie noch aufsteigende Akteure der polnischen Filmszene liefern den Festivalbesucherinnen und -besuchern ihr Bild davon, was das zeitgenössische polnische Kino an Filmkunst zu bieten hat. International bekannte Namen wie Holland, Kieślowski und Wajda sowie vielfach ausgezeichnete Newcomer Polens wie Pawlikowski, Szumowska und Wasilewski sind renommiertes Aushängeschild für das, was das Polnische Institut Berlin mit filmPOLSKA seit 2006 als Einblick in das künstlerische und politische Spektrum des polnischen Films bietet. Die zahlreichen Auszeichnungen, mit denen die internationale Festivalszene das polnische Filmschaffen ehrt, stehen für die ungebrochene Kraft des polnischen Kinos, neue Perspektiven zu eröffnen und kritischen Aussagen Wege frei zu halten.
(…)

Lire la suite