[Audio] Robert Guédiguian pour son dernier film La villa

Son dernier long métrage, La Villa, a été présenté en compétition de la Mostra de Venise 2017 (notre critique, ndlr.). Ce film qui s’apparente à un bilan socio-philosophique, entraînent les spectateurs dans une calanque près de Marseille, au creux de l’hiver, Angèle, Joseph et Armand, se rassemblent autour de leur père vieillissant.
(…)
Rencontre avec Robert Guédiguian, très loquace et généreux, à l’Hôtel Métropole pour l’avant-première de son film au Cinéma City, à Genève.
(…)

Lire la suite

[Audio] Entretien avec Frederick Wiseman pour Ex libris : The New York Public Library

Ex libris : The New York Public Library critique lors de sa présentation à la Mostra(, ndlr.), le denier documentaire du cinéaste américain Frederick Wiseman est projeté aux Cinémas du Grütli, en présence du réalisateur.
Frederick Wiseman, qui affiche avec sérénité une fringante et infatigable curiosité d’esprit pour l’humanité, nous a accueillis dans un hôtel de la rade pour un entretien qu’il a tenu à réaliser en français.
(…)

Lire la suite

[audio - English] Ai Weiwei expose au Musée des Beaux-Arts de Lausanne et nous parle de son documentaire Human Flow

Ai Weiwei, fils du célèbre écrivain Ai Qing, né en 1957 à Pékin, a émigré en 1983 aux États-Unis où il a découvert le ready-made de Marcel Duchamp et le pop art d’Andy Warhol. À son retour en 1993, il s’est mis à développer son œuvre tout en s’engageant en faveur de ses collègues artistes chinois, par des activités curatoriales (exposition Fuck Off, 2000, Shanghai) et de publication dans le secret de l’underground.
(…)

Lire la suite

[Audio]Rencontre avec Anne Fontaine pour Marvin ou la belle éducation au Ciné-Festival de Lausanne

La 20ème édition du festival de cinéma de Lausanne (jusqu’au 5 novembre 2017) est l’événement cinématographique de la fin d’année avec de nombreuses avant-premières, courts-métrages, animations pour enfants et des projections en présence de personnalité de l’univers cinématographique.
A cette occasion, nous avons rencontré la réalisatrice Anne Fontaine, qui nous a parlé de son dernier film, Marvin ou la belle éducation. Danseuse de formation, Anne Fontaine en a conservé une grâce qui impressionne tout autant que son ton posé qui captive son auditoire.
(…)

Lire la suite

FIFF 2017: Espèces menacées de Gilles Bourdos

Le FIFF 2017 propose Espèces menacées de Gilles Bourdos, un film choral qui regroupe une une belle palette d’acteurs : Alice Isaaz Vincent Rottiers, Grégory Gadebois, Eric Elmosnino, Alice de Lencquesaing, Suzanne Clément, Carlo Brandt, pou ne citer que les principaux.
En racontant les extrêmes de l’âme humaine avec un style contenant les mots afin de ne pas submerger l’intensité brûlante des apparences, Espèces menacées est une sorte de symphonie du réalisateur français Gilles Bourdos (Disparus, Restless, After, Renoir), tiré des nouvelles de l’Américain Richard Bausch, le film de Gilles Bourdos ausculte les gens et leurs affres intérieurs les plus intenses. Présenté récemment dans la section Orizzonti du 74ème Mostra du Film de Venise, le film de Gilles Bourdos est proposé au FIFF.

Lire la suite

FIFF 2017 : M, de Sara Forestier ou la communication des impossibles

Lila (Sara Forestier) est bègue et s’est réfugiée dans le silence, par peur d’être nuée et muselée par un père intransigeant (Jean-Pierre Léaud). Sa vie bascule lorsqu’elle rencontre Mo (Redouanne Harjanne), un jeune homme charismatique, en manque d’adrénaline et d’amour. Ils tombent fou amoureux, mais Lila va découvrir que Mo a aussi ses secret inavouables dans notre société basée sur l’excellence et la compétition.
(…)

Lire la suite

Officials Awards – 74th Venice International Film Festival – #Venezia74

The Venezia 74 Jury, chaired by Annette Bening, and comprised of Ildikó Enyedi, Michel Franco, Rebecca Hall, Anna Mouglalis, David Stratton, Jasmine Trinca, Edgar Wright and Yonfan having viewed all 21 films in competition, has decided as follows:
(…)

Lire la suite

Mostra 2017 : Xavier Legrand en compétition avec Jusqu’à la garde

Le couple Besson divorce. Pour protéger son fils (le très prometteur Thomas Gioria) du père (Denis Ménochet) qu’elle accuse de violences, Miriam (Léa Drucker) en demande la garde exclusive. La juge (Saadia Bentaïeb) en charge du dossier accorde une garde partagée au père qu’elle considère bafoué. Pris en otage entre ses parents, Julien va tout faire pour empêcher que le pire n’arrive.
Pour ses débuts, Xavier Legrand choisit l’un de ces films qui racontent une histoire passionnée, pour aborder un thème difficile et délicat : la violence conjugale. Ce jeune réalisateur français n’a pas oublié que l’engagement et les thèmes ne sont pas et ne doivent jamais être le substitut d’une bonne trame et d’un scénario travaillé.
(…)

Lire la suite

Mostra 2017 : Hannah, d’Andrea Pallaoro, quatrième film italien en compétition

Après l’arrestation de son mari (furtive apparition d’André Wilms), Hannah (Charlotte Rampling) commence à s’effondrer. Grâce à l’exploration de son identité brisée et à la perte de maîtrise de soi, le film étudie l’aliénation de la modernité, la difficulté d’avoir des relations, la frontière entre l’identité individuelle, les relations humaines et les pressions sociales.

Se déroulant dans une ville anonyme belge (bien que choisie pour des raisons évidentes de production), Hannah traverse le drame d’une femme âgée dont le mari est emprisonné pour une raison terrible (qui ne sera expliquée que plus loin). Elle passe ses jours dans une solitude presque complète, dorénavant détestée par son fils et pratiquement évitée par tout le monde. Une femme dont la condition économique va soudainement s’aggraver, étant donné qu’elle a une maison assez spacieuse mais délabrée – elle est contrainte à aller faire le ménage dans un appartement luxueux et d’occuper le reste de son temps avec quelques loisirs (la piscine et des leçons de théâtre).
(…)

Lire la suite

Mostra 2017 : Mektoub, My Love: Chant un, d’Abdellatif Kechiche, se veut un hymne vibrant et passionnant à la vie et à la jeunesse

Quatre ans après le succès de La vie d’Adèle, le réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche, très attendu sur les rives du Lido, tant par la presse que par les festivaliers, revient à la Mostra de Venise pour la quatrième fois. Avec Mektoub, My Love :Chant un, premier volet d’une trilogie, il propose une réflexion sur les merveilles de la jeunesse et de l’éveil à la sexualité, souvent débridée.
Suite à la projection de presse, le réalisateur a divisé la presse internationale, à la fois fascinant et semant la polémique avec son film en compétition, dont les acteurs sont majoritairement de jeunes premiers : Shaïn Boumedine, Ophélie Bau, Lou Luttiau, Salim Kechiouche, Hafsia Herzi et Alexis Chardard, tous à la plastique très attrayante ce qui a déclenché beaucoup d’enthousiasme lors du photo-call.
(…)

Lire la suite